Avis et test de la box tv Zidoo X20

Les lecteurs multimédia Zidoo se sont imposés au cours des dernières années comme les plus performants, notamment dans le domaine de la lecture vidéo. Le tout nouveau modèle Zidoo X20 est leur plus récent produit phare, mettant en œuvre un tout nouveau système sur puce (SoC) de Realtek.

Présentation et test de la box tv Zidoo X20 :

Zidoo X20 Mini PC Noir (RTD1296 Arm Cortex-A53 Quad-Core Intel_Core_2_Duo, 2 Go de RAM, Android 7.0)
  • Ecran : 1 cm n/a
  • Carte Graphique : pas de carte graphique
  • Connectivité : 2 port(s) HDMI 0 port(s) USB 2.0, 0 port(s) USB 3.0 0 port(s) VGA

Les autres meilleures box tv android du moment :

Les attentes sont élevées en raison de son prix et du battage médiatique qui entoure sa sortie.

Emballage – Spécifications

Les choses sont intéressantes dès le départ. Le Zidoo X20 est arrivé dans une très grande boîte en carton marron. On voit généralement ce genre d’emballage sur les récepteurs A/V ou les lecteurs de disques optiques haut de gamme. C’était le cas depuis que le nouveau modèle arrive dans un format DVD/Blu-Ray autonome, similaire à l’Oppo UDP-203 et autres. Tous les composants inclus sont parfaitement protégés afin que vous receviez l’article dans un état impeccable.

À l’intérieur, vous trouverez le lecteur multimédia lui-même, la télécommande rétro-éclairée, deux antennes Wi-Fi détachables, un câble HDMI et le cordon d’alimentation. Attendez-vous également à recevoir une documentation de base. Il n’y a pas d’alimentation électrique externe car elle est maintenant installée à l’intérieur de l’unité principale. Vous devrez également acheter les piles de la télécommande puisqu’elles ne sont pas non plus incluses (3x AAA).

Zidoo X20 Mini PC Noir (RTD1296 Arm Cortex-A53 Quad-Core Intel_Core_2_Duo, 2 Go de RAM, Android 7.0)
  • Ecran : 1 cm n/a
  • Carte Graphique : pas de carte graphique
  • Connectivité : 2 port(s) HDMI 0 port(s) USB 2.0, 0 port(s) USB 3.0 0 port(s) VGA

La liste des spécifications est impressionnante… des plus impressionnantes.

Le nouveau SoC, Realtek RTD1296, est basé sur un niveau d’architecture par rapport à son prédécesseur, le très réussi RTD1295. Les principales différences ne se situent pas au niveau de la puissance de traitement pure, mais surtout au niveau des interfaces périphériques. Le RTD1296 est toujours basé sur un processeur Cortex A53 64 bits à quatre cœurs et le GPU Mali-T820MP3 (3 cœurs). Cette fois-ci, davantage de périphériques sont pris en charge grâce aux nouveaux contrôleurs SATA et USB. Cela se traduit par deux baies pour disques durs SATA 3.0 (les disques WD RED de 3/4 Go ont bien fonctionné. Les disques durs de 10 Go sont également pris en charge) avec 2 ports USB2.0 à l’avant et une autre paire (1x USB 3.0 + 1x USB-C) à l’arrière.

La connectivité est encore améliorée avec 2x sorties HDMI et 1x entrées HDMI. Nous ne pouvons que rappeler le modèle Oppo 203 (maintenant abandonné) qui présentait une telle pléthore de connexions HDMI. Via l’entrée HDMI, l’enregistrement de signaux vidéo jusqu’à 1080p est pris en charge (protection DRM activée), tandis que la sortie HDMI secondaire ne prend en charge que la sortie audio pour les propriétaires d’anciens récepteurs A/V non-4K.

Les anciennes connexions comprennent 2x sorties RCA, 1x sortie coaxiale, 1x sortie optique et 1x sortie A/V.

Le Zidoo X20 est toujours équipé de 2 Go de RAM, mais cette fois-ci, il utilise des modules DDR4 plus rapides. Les 16 Go de ROM eMMC sont restés les mêmes par rapport au modèle Zidoo X10 précédent. Il y aura un modèle X20 PRO (plus cher) avec 4 Go de RAM et 32 Go de ROM qui sera également équipé de sorties ESS DAC et XLR.

La connectivité réseau est également de premier ordre avec un port Gigabit RJ-45 câblé, un module d’accès Wi-Fi 2×2 MIMO 867 Mbps et Bluetooth 4.1.

Parmi les caractéristiques de qualité supérieure, citons OpenWRT (NAS), la compatibilité domotique de Control 4, l’entrée et la sortie infrarouge, ainsi que la prise en charge des télécommandes Harmony.

Comme prévu, il est basé sur le système d’exploitation Android (avec une nouvelle interface utilisateur) et prend en charge les dernières nouveautés en matière de fonctionnalités vidéo et audio. Conversion 4K/HDR, HDR->SDR, décodage H.265/HEVC 10Bit, commutation automatique de la fréquence d’images et de la résolution, menus Blu-Ray, streaming audio HD ATMOS + DTS:X et lecture audio jusqu’à 192K maximum (la bande son prend en charge les formats SACD, DFF, DSF, APE, FLAC, WAV, etc. Formats audio sans perte gratuits).

Lecteur de médias – à distance

La qualité de la construction et la conception sont les premières à impressionner. Le châssis en alliage noir, entièrement en aluminium, sur toute la largeur, est un plaisir à la fois pour l’œil et pour le toucher. Le panneau avant « brossé » ajoute une belle touche que nous aurions souhaité voir appliquée à l’ensemble de l’unité. Le poids est également convaincant, l’unité principale pesant plus de 4 kg. Le design est épuré (de façon agréable) et nous préférerions un matériau/couleur différent pour le bouton de mise sous tension en nickel à l’extrême droite. Il fait environ 430 mm de large et remplit tout le rack. Il est assez robuste pour permettre l’empilage d’autres composants sur le dessus puisqu’il n’y a pas de trous de ventilation sur le dessus.

À l’avant, personne ne peut s’empêcher de remarquer les plateaux de disques durs et le très grand écran au milieu. Les premiers sont pour la plupart en pièces métalliques et l’insertion sans outil d’un disque dur de 3,5″ est non seulement sûre, mais aussi convaincante. L’affichage est de type LED et peut être atténué ou éteint à partir des paramètres du menu. Le ton bleu clair du texte n’est pas dérangeant et le réglage le plus faible est probablement le meilleur choix dans une pièce sombre et éclairée.

Les pieds caoutchoutés et les connexions audio et vidéo plaquées or à l’arrière rehaussent encore l’aspect semi-précieux.

Un double système de ventilation est installé pour une bonne dissipation de la chaleur. Le menu des paramètres propose des options de sélection de la vitesse (dont une qui permet de l’éteindre), mais soyez prudent, surtout si vous prévoyez d’installer des disques durs à l’intérieur. À vitesse moyenne, les ventilateurs sont à peine audibles, ce qui est recommandé. La dissipation de la chaleur est facilitée par les grilles de ventilation sur les côtés, donc assurez-vous que l’unité Zidoo X20 n’est pas placée dans un espace très étroit.

À l’intérieur, la nouvelle alimentation électrique, très puissante, assurera des performances stables. Notez que la même alimentation électrique est utilisée pour le Zidoo X20 PRO, plus cher.

La télécommande est une toute nouvelle qui repose désormais sur la connexion Bluetooth (elle est également compatible IR) pour sa communication avec l’unité principale. C’est une bonne nouvelle car vous pourrez désormais éviter le ciblage précis, ou mieux encore, tout type de ciblage vers l’unité principale. L’option de rétro-éclairage améliore encore l’expérience générale de l’utilisateur. Bien qu’il y ait un bouton lumineux, à chaque fois que vous appuyez sur l’un d’eux, sa lumière s’allume. La disposition des boutons est facile à apprendre et la prise en main est très confortable en raison de sa très grande taille. Grâce à l’application préinstallée, vous pouvez configurer des boutons spécifiques avec certaines applications ou actions.

Dans l’ensemble, la qualité de construction est étonnante et comparable aux modèles plus chers d’autres fournisseurs.

Menus – Paramètres

Après un court temps de démarrage (une demi-minute environ), le menu principal apparaît. Zidoo X20 a apporté des changements majeurs afin que l’interface utilisateur apparaisse plus conviviale et moins… Android.

Le nouveau menu principal à thème sombre ne comporte plus que cinq options/icônes. Le gestionnaire de fichiers, le mur d’affichage, le lecteur de musique, les applications et les paramètres avec la police de fond/le papier peint changeant en fonction de chaque sélection. Il y a également un très bel effet de transition lors de la navigation dans chacun d’entre eux. L’époque où de nombreux raccourcis d’applications et widgets occupaient l’écran principal est révolue depuis longtemps (les raccourcis et widgets ne peuvent pas être ajoutés par l’utilisateur). Ce profil épuré est bien meilleur et plus élégant. Nous aimerions également avoir la possibilité d’avoir l’application de lecteur d’images comme raccourci.

Le menu des paramètres est celui auquel nous étions habitués à partir des dernières versions de micrologiciels de la gamme existante (X9S/X10). Il reste convivial, avec des onglets dédiés à chaque catégorie principale (Lecture, Affichage, Audio, Réseau et Autres). Toutes les options principales sont ici et configurer votre appareil en fonction du reste de votre configuration devrait être une tâche facile. N’oubliez pas d’activer les options de fréquence d’images automatique pour rendre votre expérience de visionnage encore plus agréable.

Testons :

C’est le moment où les choses deviennent intéressantes.

Cet examen est basé sur le micrologiciel initial (FW) qui est arrivé avec l’appareil. La version FW testée est la 1.2.20 (l’appareil est arrivé avec la version FW 1.2.18). À en juger par la version/le numéro de FW, il semble que Zidoo X20 n’ait pas encore mis en œuvre toutes les corrections/mises à jour fournies aux lecteurs multimédia de la gamme Zidoo X20 existante (X9S/X10) en utilisant FW v2.0.25. Ce n’est pas une mauvaise chose puisque les unités Zidoo X20 avaient déjà atteint des performances FW stables avant les dernières versions 2.xx.

C’est ce qui ressort des performances que nous avons constatées lors de nos tests. Les performances étaient similaires à celles du modèle Zidoo X10. Les meilleures caractéristiques et les meilleures performances du Zidoo X20 sont obtenues grâce à son lecteur (interne) dédié et à son application Home Cinéma (grattoir pour films/télévision). Grâce au gestionnaire de fichiers, vous pouvez facilement accéder à tous vos médias, qu’ils soient stockés localement (USB, disques durs internes) ou dans des dossiers partagés sur le réseau (SMB, NFS). Lorsque vous sélectionnez un fichier vidéo à lire, la lecture commence par le lecteur interne. Si vous sélectionnez un dossier BD/UHD ou .ISO, vous obtiendrez l’option de lecture Full Menu.

Les performances du lecteur interne ont été pratiquement sans faille. Les fichiers à haut débit UHD/4K ont montré des performances exemplaires. Le HDR était correctement activé et la gestion des mouvements 24p était parfaite pour les scènes exigeantes avec panoramique de la caméra. Le problème du découpage et de la bande de blanc 4K/10bit de Realtek est toujours d’actualité, mais peut être résolu si vous réglez manuellement les paramètres HDMI (couleurs 4:2 et 12bit calculées avec notre configuration). Les fichiers vidéo 4K de la caméra 4K FDR-AX33 de Sony et du smartphone XZ1 de Sony ont également été parfaitement lus, ce qui était également le cas pour le matériel 1080p. Les sauvegardes Blu-Ray complètes n’ont eu aucun problème. Les titres en 3D aussi, avec une profondeur et des sous-titres appropriés. La lecture en définition standard était également bonne, mais nous avons vu de meilleurs résultats de conversion ascendante avec d’autres solutions (mise en œuvre d’un processeur vidéo).

Les derniers codecs audio, Dolby ATMOS et DTS:X, sont, comme prévu, pris en charge et si vous avez l’intention de connecter le Zidoo X20 directement à votre téléviseur, vous pouvez activer l’option de down-mix stéréo .

La prise en charge des fichiers musicaux MP3 et FLAC est bien gérée, mais nous n’avons obtenu la stéréo qu’à partir de pistes SACD/DSD multicanaux. Les fichiers FLAC multicanaux ont été traités correctement. L’application Zidoo X20 Music 2.0 est le meilleur moyen d’écouter et d’accéder à vos fichiers musicaux. Nous avons été informés qu’une version Music 3.0 de l’application est en cours de développement, peut-être avec une pochette cette fois-ci.

Le ZDMC (la fourchette dédiée de KODI de Zidoo X20) peut également être installé (manuellement, vous devez le télécharger à partir des forums de Zidoo X20) pour les utilisateurs qui veulent toujours rester en contact avec KODI et ses add-ons. Il y a encore des limitations, car les principaux arguments de vente de Zidoo X20 sont absents (commutation automatique de la résolution et lecture 4K correcte). Vous pouvez l’utiliser parfaitement pour les services de streaming vidéo ou comme un grattoir de film (l’un des meilleurs pour le travail) qui lancera tous vos fichiers vidéo locaux à partir du lecteur interne de Zidoo (vous devez d’abord sélectionner l’option appropriée). Si vous avez l’intention d’utiliser ZDMC, installez la dernière version 17.6.1 qui offre les meilleures performances jusqu’à présent.

Les performances actuelles du RTD1296 ne sont pas révolutionnaires et sont presque identiques à celles auxquelles nous étions habitués avec les précédents RT1295 (X9S/X10). Ainsi, le Zidoo X20 n’est pas adapté aux jeux en 3D lourds et vous devriez plutôt vous en tenir à des titres simples en 2D et 3D. Les performances de la ROM interne sont excellentes avec des vitesses de lecture >140Mb/sec. L’espace libre disponible après le premier démarrage est inférieur à 10 Go. Le disque dur interne SATA a atteint des vitesses d’écriture allant jusqu’à 65Mb/sec.

Les performances du réseau local sont superbes. Les fichiers UHD câblés à haut débit n’ont eu aucun problème, tout comme les sauvegardes Blu-Ray. Les changements de chapitre et les longs sauts de temps sont sans décalage et sans mémoire tampon, même lors de la lecture de fichiers UHD à très haut débit. La connexion sans fil était également presque à la hauteur puisque le module Dual Band à 867 Mbps était capable de diffuser des fichiers Blu-Ray remux sans aucune mise en mémoire tampon. Assurez-vous simplement que votre point d’accès peut délivrer un signal puissant à la position du Zidoo X20.

Le port d’entrée HDMI est destiné à l’enregistrement en 1080p de contenu protégé par HDCP. Pour l’instant, aucune option d’enregistrement n’est disponible. Elles seront implémentées dans une future mise à jour du micrologiciel. La sortie HDMI secondaire est uniquement destinée au son, ce qui est très utile si vous avez un téléviseur/projecteur 4K mais un ancien récepteur A/V 1080p.

Mur d’affiches

L’un des principaux arguments de vente de Zidoo X20 est l’intégration de l’application murale d’affichage Home Theater 2.0. Comme KODI, Zapitti et Yadis, elle permet de scanner vos dossiers (sélectionnés) à la recherche de films et d’émissions de télévision, ce qui donne un mur d’affiches des plus impressionnants, avec des détails sur chaque titre, acteur et contributeur de film.

Il est possible de modifier les photos de la couverture principale et du fond de chaque film. Il existe de nombreux filtres avec lesquels vous pouvez court-circuiter le résultat final. Genre, ordre alphabétique, résolution, année, etc. Les informations affichées pour chaque titre sont riches et très impressionnantes. Au cas où certains fichiers ne seraient pas reconnus correctement, vous pouvez les ajouter manuellement. Il nous manque une section « bande-annonce » pour chaque film, mais elle serait difficile à mettre en place car You-Tube n’est pas installé sur l’appareil.

Android

Le nouveau lanceur et le profil de qualité phare du Zidoo X20 place le système d’exploitation le plus reconnaissable à un rôle secondaire. Il est toujours là, mais n’est pas montré, sauf si vous le souhaitez. La boutique Play et You-Tube de Google ne sont pas préinstallés. Vous pourrez installer (presque) n’importe quelle application avec la méthode de chargement latéral. Parmi toutes les applications connues, seul Google Chrome est disponible. Notez qu’il n’y a pas de possibilité de créer des raccourcis d’application vers l’écran principal. Vous ne pouvez lancer l’application qu’immédiatement après le démarrage. Le profil propre du lanceur principal est une chose que Zidoo X20 aurait dû faire il y a longtemps. Pas de distractions avec des tuiles encombrées et des images/couleurs saturées cette fois-ci. Juste des performances et une navigation de base sans faille.

Les licences DRM sont encore presque inexistantes, alors n’attendez rien de plus qu’une lecture en 480p (définition standard) de services de streaming comme Amazon Prime Video et Netflix (encore une fois, pas pré-installé, doit être chargé latéralement). C’est probablement le seul aspect du Zidoo X20 qui laisse beaucoup à désirer puisqu’une meilleure prise en charge de la DRM pourrait le placer comme un lecteur multimédia/télévision tout en un.

L’Open WRT est toujours pris en charge avec des fonctions avancées de type NAS qui ont encore plus de sens maintenant avec l’option de double plateau de disque dur SATA. Il suffit de l’activer à partir du menu Android et de lancer les paramètres web via le navigateur web Chrome.

Comme nous avons effectué nos tests avec une version FW antérieure, certains bogues peuvent être constatés mais une option de mise à jour du micrologiciel en direct est incluse et soyez assurés que Zidoo X20 maintiendra la pertinence du modèle X20 avec des mises à jour cohérentes pour plus de fonctionnalités et des corrections de bogues.